Adaptation au changement climatique

Illustration changement climatique

Constats

Le Grand Reims, comme tous les territoires, est exposé aux effets du changement climatique : augmentation de la fréquence et de l’intensité des épisodes de sécheresse, de pluie extrêmes et des vagues de chaleur estivales avec des impacts sur la santé des habitants, des végétaux et des animaux, sur la gestion de l’eau en hiver et en été, sur la production agricole, sur les infrastructures, etc.

L’adaptation au changement climatique, c’est un enjeu local, avec des bénéfices immédiats sur la qualité de vie et la santé des habitants du Grand Reims.

Infographie risque réchauffement climatique
Source : Ministère de la Transition écologique

risques en lien de manière directe ou indirecte avec le changement climatique

Pictogramme transition bas carbone
En lien avec la transition bas carbone

Non anticipation de la mutation de l’économie et de la disparition de certaines activités, non acceptation sociale des mesures et tensions sociales

Illustration effondrement biodiversité

En lien avec le déclin de la biodiversité

Diminution des services écosystémiques rendus (régulation des populations des ravageurs, pollinisation, structure et qualité agronomique des sols), augmentation du risque de pandémie

Pictogramme diminution des ressources
En lien avec la tension sur les ressources

Approvisionnement contraint et hausse des prix sur les énergies fossiles (pétrole, gaz), le bois, le phosphore (engrais), les métaux critiques (cuivre, cobalt, lithium, nickel)

Pictogramme transition numérique
En lien avec la transition numérique

Dépendance accrue aux technologies, absence d’anticipation des défaillances (black-out électrique, défaillance des télécommunications, cyberattaques)

Focus sur la sécheresse des sols

La sécheresse des sols est un enjeu majeur sur le Grand Reims. On distingue trois types de sécheresse : la sécheresse météorologique qui correspond à un défi­cit prolongé de précipitations, la sécheresse agricole qui correspond à un défi­cit en eau des sols super­ficiels qui altère le développement de la végétation, et la sécheresse hydrologique conduisant à des niveaux anormalement bas dans les cours d’eau et les nappes.

En raison du réchauffement, on observe une augmentation continue des sécheresses du sol en moyenne annuelle sur tout le territoire, sauf là où les sols sont déjà très secs, c’est-à-dire sur le pourtour méditerranéen. Dès le milieu du siècle, les sols du Grand Reims pourraient atteindre un niveau extrêmement sec en comparaison de ce qu’ils étaient en 1970.

Les conséquences pour la biodiversité mais aussi pour l’agriculture sont très importantes, impliquant une nécessaire transformation des activités et de la gestion de la ressource en eau.

 

Graphique de la résilience

Évolution attendue de la sécheresse des sols en France métropolitaine
Source : Rapport annuel 2021, Haut Conseil pour le Climat

Aléa, exposition, vulnérabilité :

de quoi parle-t-on ?

L’évolution des menaces induites par le changement climatique dépend directement de notre capacité à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Toutefois, les impacts peuvent aussi être réduits par la diminution de l’exposition et de la vulnérabilité.

L’augmentation des pertes, consécutive au changement climatique, résulte de la conjugaison d’aléas qui se transforment, en intensité et en fréquence, et des dynamiques sociales, démographiques et économiques qui modifi­ent l’exposition et la vulnérabilité.

Ci-contre, une illustration des notions d’aléas, d’exposition, de vulnérabilité et d’impact sur la question de l’eau.

Graphique de la résilience

Source : Rapport annuel 2021, Haut Conseil pour le Climat

Les leviers d’adaptation au changement climatique

L’adaptation au changement climatique doit être transversale et s’ancrer dans toutes les politiques de la collectivité. Cela implique de mobiliser les acteurs et les partenaires sur cette thématique et de les former sur les enjeux de l’adaptation et sur la vulnérabilité du territoire.

Les actions mises en œuvre seront :

– flexibles et s’adapteront à la production de nouvelles connaissances
– n’entreront pas en conflit avec le principe d’atténuation du changement climatique
– présenteront des bénéfices pour le territoire, quelle que soit la situation future.

On parle alors de mesures sans regret : ces actions présentent des bénéfices quand bien même l’impact du changement climatique est inférieur à celui envisagé et participent alors à l’attractivité socio-économique du territoire et à l’amélioration de la qualité de vie des habitants.

Graphique de la résilience

Source : Rapport annuel 2021, Haut Conseil pour le Climat

les actions proposées

Vagues de chaleur – santé humaine et biodiversité

#68

Élaboration d’un diagnostic de vulnérabilité et d’exposition du territoire
aux ilots de chaleur urbains et mise en place de solutions d’atténuation
localisées

#69

Mise en œuvre du schéma directeur Trame Verte et Bleue à l’échelle du
Grand Reims

#70

Mise en œuvre d’une méthode de développement du patrimoine biologique dans les communes du territoire

#71

Élaboration d’un plan de soutien aux forêts du Grand Reims (vulnérabilité des forêts et ressource en énergie bois)

Épisodes de pluie extrême

#72

Élaboration et mise en œuvre du plan pluie du Grand Reims dans un objectif de gestion intégrée et durable des eaux pluviales

#73

Désimperméabilisation de 2 km2 d’espace public (stationnement, place, voirie, etc.) et déconnexion des eaux pluviales du réseau sur certains sites

#74

Accompagnement financier de projets privés permettant une déconnexion des eaux pluviales du réseau, une désartificialisation et/ou une renaturation

Sécheresse – gestion de la ressource en eau

#75

Suivi et renouvellement des réseaux d’eau potable pour limiter les pertes

#76

Élaboration d’une étude quantitative des ressources en eau prélevables sur l’Arc crayeux de la région Grand Est, identification des options pour agir sur l’offre et la demande, et mise en œuvre des préconisations retenues avec les partenaires

Sécheresse – sol et bâtiments

#77

Réalisation d’une cartographie parcellaire de l’aléa retrait-gonflement d’argile sur le territoire du Grand Reims (immobilier vulnérable)

Aller au contenu principal